dkw trabant p50 p60

La Trabant est née du besoin de remplacer la vieillissante Ifa F8 (!).
Deux modèles seront proposés :
La P50, dès 1958, avec un bi-cylindres 2-temps de 499 cm3 développant 18 ch monté transversalement en porte-à-faux avant et refroidi par air.
Et la P60, en 1962, avec une cylindrée qui passe à 594 cm3 et une puissance à 23 ch... pour atteindre 100 km/h !

Avec sa carrosserie en plastique Duroplast, seuls 1 730 exemplaires de la Trabant P50 (appelée aussi Trabant 500, ou Trabi) sont finalisés la première année car les chaînes étaient encore majoritairement occupées par la Zwickau P70, qui tire sa révérence en .
Puis la production totale sera de 131 987 exemplaires pour la P50 et de 106 987 exemplaires pour la P60.

Une version plus luxueuse habillée par une peinture deux tons fait son apparition, suivie en  par le break Kombi. Ce dernier sera disponible à partir d’août 1961 dans une version bicolore à toit ouvrant : la Camping.
Il est probable que ce nom a été inspiré par un accessoire "officiel"... une tente de camping installée sur la voiture, l'ouverture pratiquée dans le toit permettant, sans doute, de se faufiler de la voiture vers la tente et inversement (?) (dernières photos).

 

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque. Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !



















Un peu de Pub ? n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez