GDA - gemeinschaft deutscher automobilfabriken



Dans la période économiquement difficile après la Première Guerre mondiale, les trois grandes usines automobiles :

NAG Nationale Automobil-Gesellschaft à Berlin (filiale d'AEG),
Hansa-Lloyd Werke AG à Brême
et Brennabor-Werke AG à Brandebourg aH

ont conclu, en 1919, un accord de fabrication et de vente. 

D'une part, dans le cadre de l'Association des constructeurs automobiles allemands, un accord a été trouvé sur une politique de modèles coordonnée... 
d'autre part, GDA a également et complètement repris les ventes intérieures des trois marques impliquées via ses propres points de vente avec des ateliers de réparation dans 16 grandes villes allemandes.
 

GDA a été dissoute à la fin de 1928, car les accords de production ne pouvaient plus être maintenus sous la forte pression de la concurrence.

 


>> lien vers NAG >>


 

 



 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

1919   1928