Charles Stewart Rolls


Charles Stewart Rolls était un pionnier de l'automobile, ayant à 19 ans importé de Paris une Peugeot 3cv1/2 du type Paris-Bordeaux.

En 1902, il se lance dans les affaires à Londres comme importateur et vendeur de voitures françaises de luxe. Ces voitures, qu'il fournissait à une clientèle aristocratique étaient des Krebs-Panhard, des Mors, des Minerva et des Clément...

A sa manière, Rolls était un homme aussi passionné que Royce. Il s'adonnait à "l'automobilisme" attachant une grande importance à la compétition :
Il gagna le Tour de 1000 miles de Automobile Club de Grande Bretagne et d'irlande.
Partagea avec John Scott-Montagu l'honneur d'être un des premiers anglais à courir à l'étranger quand, en 1889, il participa à la course Paris-Boulogne sur une 12cv Panhard puis, l'année suivante, à la course Paris-Toulouse-Paris sur une 16cv Napier.
Il conduisit sa 60cv Mors personnelle dans les courses historiques Paris-Berlin en 1901 et Paris-Madrid en 1903 (où il n'atteint pas Bordeaux).
Après sa rencontre avec Royce, il conduisit une 96cv Wolseley, dessinée par Herbert Austin, dans la Coupe Gordon-Bennet de 1905 (8ème).

Sa rencontre avec Royce lui plaisait énormément car, ardent patriote, il était irrité par le refus des constructeurs anglais de s'inspirer des techniques avancées adoptées par leurs rivaux européens...
Aussi, l'accord signé en 1904, stipulait que Rolls & Johnson vendrait toutes les voitures que Royce Limited construirait pour une nouvelle compagnie : la Rolls-Royce Distributing Limited.


Charles Rolls était fasciné par le plaisir de voler en ballon, ces engins ronds et plus légers que l'air... C'était un grand ami des frères Short qui construisaient ses ballons.
De plus, il était le plus en vue des aviateurs anglais, membre fondateur du Royal Aero-Club et éssayait de créer une fabrique d'aéroplanes Rolls-Royce (?).

Après que les frères Wright eurent prouvé qu'il était possible de faire voler le "plus lourd que l'air", les frères Short construisirent pour lui, sous licence, un aéroplane Wright.
C'est sur cette machine qu'en juin 1910, Rolls fut le premier anglais à traverser la Manche en avion... et n'atterrissant pas de l'autre côté, fut, par le fait, le premier homme à accomplir la double traversée sans escale (!!).

Un mois plus tard, lors du Meeting de Bournemouth, le 11 juillet, les Short modifièrent l'avion, ajoutant un plan stabilisateur à la queue suivant les dessins de la Compagnie de Construction Française, malgré la désapprobation du Mécanicien Chef de Rolls.
Le temps était orageux et, lors du concours d'atterrissage, la descente fut trop brutale... il y eu un craquement de bois cassé : le plan ajouté à la queue se tordit et l'avion piqua du nez.
Rolls fut tué sur le coup.


 





      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

# | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z


RETOUR ACCUEIL   -   RETOUR INDEX ROLLS-ROYCE