rolls-royce silver-ghost weymann body hj mulliner  #54em

Pour habiller cette Silver-Ghost, le carrossier H.J. Mulliner a repris la technique (et la licence) Weymann, consistant en une structure en bois sur laquelle sont tendus des panneaux en matériau souple. Cette voiture est considérée comme la première réalisation de ce carrossier utilisant cette méthode... Elle a été livrée à A. Owen de Highwood, Rockampton. La voiture sera exportée en Australie vers 1930 et sera transformée en Saloon par Martin & King en 1934 pour M. Cohn, South Melboume (voir par ailleurs).
Chassis n° 54EM [S55] (XR-3936).
Quelques améliorations seront apportées, plus tard, sur la voiture, comme les freins sur les 4 roues et des volets thermostatiques au radiateur... puis elle sera expédiée en Australie en 1929 et re-carrossée en Saloon par Martin & King (voir par ailleurs...).


 

Une question, un rajout, une précision... un souci ? Contactez-moi au contact@automobileweb.net
cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos...

Ces informations et photos proviennent de recherches sur Internet. Les résultats sont, pour la plupart, vérifiés dans les nombreux ouvrages de ma bibliothèque (voir page bibliographie...). Les affirmations discutables sont suivies d'un (?)
>> Vous pouvez accéder à ces pages (si elles existent encore...) en cliquant sur les liens qui apparaissent ci-contre, en haut à droite.
Ces liens sont spécifiques à chaque page : partageons la passion !
























Si vous voyez apparaitre une pub... n'hésitez pas à cliquer... ça ne vous coûte rien, et ça me paye l'hébergement ! merci.

      

 Ce Site utilise des cookies, en continuant à naviguer, vous les acceptez

<< Retour à votre page précédente...

sources numériques et bibliographiques :

Vu sur "The Rolls-Royce 40/50hp Ghosts, Phantoms and Spectres" de W.J. Oldham
Vu sur Silver-Ghost of Australia and New Zeland de Ian Irvin


 

Zone de recherche pour taper des mots clés tels que
"N° chassis" ou immatriculation" ou encore "nom du propriétaire"...
Vous obtiendrez les liens vers les pages où l'on trouve les occurrences.